MY LORD IS RICH

Publié le

Voilà le sentier de la réussite ; lundi matin le Tycoon du luxe, le Seigneur des Arnault a atteint une toute autre plateforme. Pendant un bref instant, il a été classé comme l’homme le plus riche du monde, poussant le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, à la deuxième place, sur la liste des billionaires en temps irréel calculé par Forbes. En fait, plus je grossis plus je « m’aigris ». Seulement, le moment fut éphémère comme un rhume, (une tempête sous narine) et l’après-midi déjà, Bezos était de retour avec une fortune de 110,1 milliards de dollars et cela malgré son divorce de 38 milliards de dollars cette année.

Le seigneur a consacré toute sa vie à construire le groupe de luxe qu’il dirige. Depuis le début de l’année, l’action de la société est en hausse de 59% à 409,70 euros (dont 1,5% de plus lundi) beaucoup diront quelle réussite !

Alors, moi je veux vous dire, Monsieur, que si vous êtes riche, je suis bien plus riche que vous. Car chaque matin, je vais prendre un petit café à la terrasse du Petit Marcel avec ma copine déjantée que j’adore, Alex. Je suis riche car j’ai des amis qui m’aiment et qui me consolent dans la peine et soignent souvent ma solitude. Je suis riche parce que j’ai des enfants à qui je n’ai rien donnés et qui sont, somme toute, très prometteurs. Je suis riche car la diversité de chacun qui m’entoure fait ma richesse.

La nature est mon royaume, et en me promenant dans les champs, les fleurs me saluent en inclinant majestueusement leurs pistilles. Les oiseaux entonnent leurs chants les plus mélodieux orchestrés par une douce brise au petit matin quand je suis sur mon vélo, et les arbustes endimanchés pavoisent leurs branches de satin doré serties d’émeraudes. Les animaux qui ne sont pas courtisans se prosternent dans des révérences obséquieuses pour saluer ma bienveillance.

Je suis riche parce que je peux m’arrêter dans la rue et regarder les gens passer devant moi sans que personne ne m’importune. Je suis riche parce que je peux prendre ma voiture sans vitre blindée et filer sur l’autoroute des vacances les cheveux au vent sans soucis d’aucune sorte. Je suis le roi de la mer, et de la terre, et ma fiancée qui me chérit, m’aime, m’embrasse, m’enveloppe de ses caresses voluptueuses dans un profond amour que je sois fortuné ou pas. Voilà ma richesse celle que vous n’aurez jamais même avec mille milliards de dollars. Mais, peut-être, que vous aussi votre richesse est intérieure, mais quand vous dites cela c’est qu’elle se trouve à l’intérieur mais d’un coffre.

Anonymode

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s