Évènements Fraîchement Actualisés

MAIGRE CONSOLATION

Publié le

ANORAXAJeudi dernier, un projet de loi a été voté obligeant les mannequins ultra-minces de fournir un certificat médical confirmant qu’ils sont en bonne santé. Le projet de loi stipule que les modèles doivent obtenir un certificat médical attestant en particulier que leur indice de masse corporelle est compatible avec la pratique du « mannequinat ». Les peines contre les contrevenants seront passible de six mois d’emprisonnement et d’une amende de 75.000 euros (82.000 $).

Les législateurs ont également voté que les images de modèles, qui sont modifiées sur les magazines «réaliser des silhouettes plus étroites ou plus larges » doivent être étiquetées «retouchées». Voilà que les maisons de couture qui se croyaient au-dessus des lois, se voient rattraper par le bon sens ! Il est déplorable de penser qu’il faille légiférer, pour faire adopter par les créateurs de mode juste du bon sens.

En France, on estime que 30.000 à 40.000 personnes, presque tous des adolescents, qui souffrent d’anorexie mentale, un trouble de l’alimentation avec un taux de mortalité élevé, qui a été pendant près de 20 ans un supplice pour la famille Chirac. Si vous voulez des mannequins qui ressemblent à des jeunes garçons, prenez des adolescents masculins pour faire les défilés. Lire la suite »

Publicités

ECOLE A LA COLLE

Publié le Mis à jour le

papawargnierLa mode et le luxe sont le 2ème secteur d’exportation français et cumulent 150 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Ils sont devenus « une composante indissociable de l’image de la France » et c’est certainement ces chiffres qui font que les requins sont venus dans ce secteur qu’ils n’avaient même pas regardé autrefois.

L’ex-adjointe à l’ancien Maire de Paris, Monsieur Delanoë, qui n’a jamais travaillé dans la mode, et qui est diplômée de sciences économiques, a  écrit un rapport qui n’hésite pas à décrire une filière trop décousue, dépassée voire hasardeuse, faute de cohésion, et que les très nombreuses fédérations en arrivent parfois à se neutraliser.

Elle propose de simplifier l’accès aux cursus de l’enseignement, de clarifier les dispositifs de financement et de renforcer l’attrait des semaines de la mode via un nouvel organisme élargi. Il est vrai que cette profession est présidée par un président fantôme depuis plus de 20 ans et un DG qui n’a rien fait au cours de ces vingt dernières années. Lire la suite »

HAUTE PIQÛRE DE COUTURE

Publié le Mis à jour le

Yiqing-Yin« L’appellation Haute Couture a été accordée à la Maison Yiqing Yin » a annoncé ce jeudi la Fédération Française de la Couture.

Une fois de plus qu’elle est la cohérence de prendre cette femme, qui pour seul fait d’arme, a dessiné une robe pour Audrey Tautou en 2013 lors du Festival de Cannes.

J’ai fait un article hier sur un Français qui draine la couture Française en Chine sans jamais avoir même été invité à présenter en tant que tel à Paris. Les Chinois montent à Paris. Jean Yann avait raison. Mais personne ne parle de ce français en Chine qui draine 40 millions de clientes réparties sur 5 000 boutiques de prêt-à-porter alors qu’il a été le collaborateur de Jean Paul Gaultier !

C’est le monde à l’envers. L’abrutissement des technocrates, grands bourgeois bons teints qui se regardent le nombril, et qui, sans vergogne, organisent les règles du jeu en nous faisant croire que le Ministère de l’Industrie a un pouvoir quelconque sur la nomination de l’appellation Haute Couture (bull sheet).

Ne croyez pas que je sois hostile à cette jeune chinoise, Yiqing Yin, de 30 ans, qui vient de quitter le poste de directrice artistique de la Maison Léonard, et nous comprenons maintenant pourquoi puisque la griffe Léonard n’a pas cette appellation. Lire la suite »

ERIC TIBUSCH

Publié le Mis à jour le

TIBUSCHLa mode nous donne, en ce moment, en Europe, des robes qui n’appartiennent à aucune époque. Heureusement, plusieurs couturiers sont dans la tendance du moment, et ceux-ci ne sont pas ceux choisis par nos dirigeants qui n’y entendent rien. La mode est une chose trop sérieuse pour être dirigée par des technocrates.

Jamais Eric Tibusch n’a habillé comme cet hiver : un petit moment pour l’éternité de la Haute Couture Française. Bien sûr, certains me diront : mais qui est ce Tibusch ? (En pensant Lagerfeld et Consort), mais qui est ce Sorbier ou cette Stéphanie Coudert ? Ils font partie de ces gens que je respecte car concentrés sur leur travail. Plutôt que de « florentiner ». Ils travaillent pour l’exception de l’expression culturelle à la française.

C’est la dernière répétition de la pièce qu’Eric va jouer en Chine. Il sait que demain c’est le grand oral. Ils procèdent aux ultimes retouches des robes pourpres. Il repense à ses débuts chez Jean Paul Gaultier, et se dit :  « que de chemins parcourus depuis son île ».

Après le show, les chiffres tombent : deux cents heures de télévision réparties sur l’ensemble du territoire, 25 couvertures de magazine de mode, 60 interviews et accueilli à la fin du show comme une star. Voilà le couturier Français, celui que la Chambre Syndicale de la Couture voulait faire avorter, qui finalement est né, et  Lire la suite »

FRANCK SORBIER, JE T’AIME A MORS

Publié le Mis à jour le

sorbierJ’avais, je l’avoue une appréhension sur cette invitation, un vendredi soir sortir de Paris avec tous ces chauffards qui partent en weekend. Mais, les idées dites reçues, ne sont qu’un présent des Dieux pour ceux qui n’ont aucune idée sur l’instant. J’ai décidé de faire la route pour rencontrer notre Maître de la Haute Couture .

Dans un espace unique et magique, qui, autrefois, portait le nom (de Mer de Sable), nous fûmes reçus par Franck Sorbier et Mario Luraschi pour un spectacle poétique. Ils ont pris le mors (goyo) aux dents pour nous livrer une fascinante rêverie équestre. Ici le ciel est rempli de pégase, un spectacle où la bride se fait discrète, mais où les jambes dirigent les envolées cavalières, qui  nous emportent non pas dans le monde d’Hermès, mais celui de Franck et Mario et de sa Muse bien sûr.

Une quête équestre domptable et romanesque, des cavaliers et cavalières, vêtus de blancs, aux allures de nymphes, volent dans les airs avec les micros particules de sables fibrés de copeaux et d’ odeurs de résineux, qui donnent à la lumière un flou gaussien et à l’espace olfactif une ouverture sur le monde du cheval, sans précédent. Lire la suite »

SEXE OPTIMIPASSION

Publié le Mis à jour le

Dans une société où l’optimisation fait loi, nous cherchons toujours le mieux et le meilleur. Parfois, celui-ci se transforme en une recherche presque surréaliste. Voici l’histoire du sexe de nos jours qui, d’ailleurs, n’est pas très différent de celui d’hier dans son principe. Nous avons fait de notre vie une recherche perpétuelle pour le pire et le meilleur : optimiser pour pouvoir nous donner un maximum de jouissance en un minimum de temps.

Ce plaisir immédiat, qu’il soit sexuel ou plaisir de consommation à outrance rend nos vies enchaînées comme à une drogue beaucoup plus sournoise que les vrais produits chimiques vendus.

C’est toujours intéressant de voir mes copains de plus de cinquante ans avec leur sexe friend Russo, Pologno, hongroise, venir dîner à la maison avec leur trente ans de différence. Le niveau intellectuel des filles est égal à zéro. Vous l’aurez compris, elles ne sont pas là pour philosopher mais pour optimiser le mâle qui va leur fournir un maximum de confort pour un minimum de travail par jour. Elles sont inventives sexuellement, efficaces et elles optimisent leur sexualité pour favoriser les rentrées d’argent. Lire la suite »

IMPOSTURE MON COCO CHARNEL

Publié le

Karl-Lagerfeld3La collection Métier d’Art de Chanel, qui avait fait l’objet d’un article sur Canal-luxe, avait mentionné que l’appellation Métiers d’Art, pris en otage par la marque Chanel, n’était pas tout à fait de circonstance. Mais, quelle n’a pas été notre surprise de découvrir lors de la présentation à Cinecitta, (Chanel faisant son cinéma) que le modèle de l’Écossais Mati Ventrillon avait été plagié par la marque suite à une visite que celle-ci avait fait dans ses ateliers. Chanel n’est pas à son premier coup d’essai concernant le plagiat puisque déjà un de ses fournisseurs l’avait fait condamner à 200 000 € de dommages et intérêts pour lui avoir pris un de ses modèles.

Il est vrai que les grands groupes n’ont cure de petites maisons, et celles qui devraient être exemplaires et qui devraient protéger les fabricants ou les Maîtres d’Art donnent le mauvais exemple à des groupes comme Zara qui pillent et copient l’ensemble des collections. C’est un Scandale de plus pour une maison qui génère un chiffre d’affaires de un million d’euros par heure. Effectivement, pas vraiment de quoi payer un fournisseur. Lire la suite »

CULTURE BRAND

Publié le Mis à jour le

MODERNITEELa marque n’est pas simplement la somme des représentations que l’on en a, mais aussi un agent culturel. Cette dimension nous porte à penser qu’elles sont le capital immatériel d’une entreprise. Elles construisent autour des produits un univers aspirationnel, qui permet de mieux vendre les produits. Cet univers incarne les valeurs immatérielles des marques. Son imaginaire spécifique vise à susciter le désir d’achat ou l’attachement à la marque ou à une personne.

Cet univers s’appuie sur de nombreux éléments dont la marque a hérité au cours de son histoire : une figure charismatique, un acte notable (innovation “produit”) et un savoir-faire spécifique.

Tous ces éléments véhiculent des substrats culturels qui contribuent à façonner ce que l’on peut appeler un patrimoine culturel. Ce patrimoine, s’il a une valeur incontestable dans la brand equity, ne constitue pas encore une culture de marque.

En effet, pour qu’il y a culture, il faut qu’il y ait un ensemble unifié et cohérent de communication qui soit partagé par les clients auxquels la marque s’adresse.

La marque est un pôle d’identification sociale de l’individu (“dis-moi ce que tu consommes et je te dirai qui tu es” aurait dit Bourdieu).Les marques de voiture, de vêtement, de parfum, les accessoires, l’alimentation, le portable, l’ordinateur, tout ce qui a une existence sociale. Par exemple, quand je bois une canette de Coca-Cola, je ne bois pas seulement du liquide gazeux marron, je bois aussi tout ce qui est véhiculé symboliquement et culturellement par la marque. Lire la suite »

MÉTIER HYPER ARTISTE

Publié le Mis à jour le

versaillesConnaissez-vous l’hyperphotographie ? Une vision fantasmagorique et allégorique de nos villes par Jean-François Rauzier. Mon premier est un homme effacé, mon deuxième un visionnaire des villes du futur, et mon tout forme la plus surprenante des oeuvres que j’ai rencontrée depuis ces 20 dernières années. Bienvenu dans le monde chimérique de Jean-François Rauzier. Cartier Bresson disait photographier, c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur.

C’est une véritable transformation de Paris que Jean-François reconstitue, une modernisation de la capitale Française, comme en son temps menée par Napoléon III et le baron Haussmann. Comme un projet architectural, la vision de l’artiste redistribue l’urbanisme du monde, des rues, des boulevards et des espaces verts. Il redessine nos villes de demain.

L’artiste est comme je les aime ; sobre. Il est à l’écoute des autres, mais surtout, à l’écoute du souffle magique de ce monde qui l’entoure. Son travail, comme une petite main de la Haute Couture, va photographier et charcuter les immeubles comme un puzzle géant. La précision du trait et la patience font de lui un maître de l’art de la photographie surréaliste. Il reconstitue pas à pas sa vision de notre environnement. Lire la suite »

JE REGARDE CE MONDE

Publié le Mis à jour le

fenetreJe regarde ce monde de ma fenêtre. Il fait une chaleur étouffante dans la rue. Le soleil fond sur ma ville.

Une voiture arrive en sens inverse. Les pneus hurlent et les portières claquent. Des gens courent, je ne comprends pas. Mon amie ne me quitte pas des yeux. Tout va trop vite. Un homme arrive avec une arme à la main. Il inonde la vitrine du café. Je repense à ma mère et ses conseils pour arroser les herbes délicates. J’ai une drôle d’odeur dans ma bouche et ce n’est pas de l’eau, c’est juste du sang qui coule de ma joue, je regarde mon amie. Elle ne bouge plus.

Je pense au « dormeur du val » de Beaudelaire et j’ai honte de penser à ce moment précis à temps de choses insignifiantes de ma vie, rendant  celle-ci si dérisoire.

Je regarde le monde du haut de ma fenêtre, et je me projette dans celui de demain. Mes paupières sont lourdes. Lire la suite »

LÉONARD APRÈS LE YING, LE BANG

Publié le Mis à jour le

LEONARDPersonne ne remplacera Yiqing Yin au poste de directrice artistique chez Léonard. Après avoir fini de dessiner sa dernière collection, la Chinoise, la plus Française de la planète, va se consacrer à sa ligne pour les défilés de la couture à Paris.

Nathalie Tribouillard-Chassaing, DG de la maison Léonard, entreprise familiale créée par son père, explique qu’il n’est pas prévu, dans un premier temps, de la remplacer. «Nous avons recruté une directrice de collections qui arrive en février prochain et nous renforcerons le bureau de style. L’objectif est de réfléchir à la construction de nos collections afin de toujours séduire nos clientes et en conquérir de nouvelles. »

La griffe essaie de concilier la modernité d’une signature avec le maintien de son marché japonais. Cet équilibre est certes difficile à trouver, d’autant plus quand on travaille avec une styliste comme Yiqing Yin, qui sait ce qu’elle veut et dont la culture de mode est à l’opposé des dessins Léonard. (Bref, on peut en conclure que la Chinoise, qui a des idées bien arrêtées, a aussi un caractère bien trempé qui n’a pu s’accorder avec la maison). Lire la suite »

MAIS QUI EST PASCAL MORAND ?

Publié le Mis à jour le

PASCAL MORANDPascal Morand, chanteur et compositeur ! Il eu le privilège d’aller jouer ses compositions l’année dernière au Petit Journal Montparnasse. Sa carrière musicale, il l’avait mise en sommeil pour se consacrer à l’ESCP Europe. Une belle maison à laquelle il s’était appliqué à donner une gouvernance et une cohérence à l’échelle européenne. Son Master en Management avait été classé numéro 1 mondial par le Financial Times en 2010

Il pense qu’une dimension humaniste est indispensable pour gérer la complexité de l’économie. Sa capacité d’adaptation est une aptitude à gérer l’incertitude et le sens humain du management.

Après les attentats, il déclarait sur son compte Twitter « Comment peut-on être assez stupide pour stigmatiser l’Islam ? Pour ignorer que la violence est également très présente dans la Bible ? » Un commerçant humaniste ! Nous espérons qu’il comprenne la problématique des maisons de Haute Couture comme Franck Sorbier. Lire la suite »