Évènements Fraîchement Actualisés

CHANEL LE PARFUM NUMÉRO 15

Publié le Mis à jour le

Quinze ans après « Chance », la maison de la rue Cambon lancera sa nouvelle fragrance en septembre. Une senteur réalisée par Olivier Polge, le fils de Jacques Polge. Et c’est l’actrice Kristen Stewart qui incarnera cette nouvelle essence dont le film publicitaire sera à découvrir dès le 1er septembre prochain, espéronss que cela ne soit pas une Panic Room.

Le nom du parfum sera « Gabrielle ». Ouf, on a eu chaud, il aurait pu s’appeler ‘Le coco Karl’ . Le flacon réalisé par Pochet et du Courval, en forme de diamant comme le bouchon du N°5 reste classique mais il est vrai que la maison de la rue Cambon n’a jamais d’extravagance dans la création des contenants.

Parfum floral entremêlant l’ylang-ylang, le jasmin et la fleur d’oranger ponctués d’une tubéreuse cultivée à Grasse, le berceau du parfum, qui serait plutôt Givaudan. Hommage à une femme insoumise, volontaire et passionnée. Le tout est coiffé d’un bouchon métal en zamac mat. Le prix, pour l’instant, ne nous a pas été communiqué; mais il ne sera pas à la portée de toutes les bourses ; pour un morceau de Chanel que ne ferait-on pas ? Lire la suite »

EYMERIC LE MASQUE ET LA MUSE

Publié le Mis à jour le

Au Japon, il est d’usage de se couvrir la bouche et le nez avec un masque lorsqu’on attrape froid. Cette pratique se serait répandue suite à la « grippe espagnole » de 1918. Mais, chez Eymeric, le masque signifie la négation du visage pour mieux se concentrer sur la couture par opposition à Karl qui illumine la Tour Eiffel pour que l’on oublie sa couture.

C’est pour cela que la jeunesse ne craint rien et nous donne son travail en pâture non pas pour se faire détruire mais, bien au contraire, pour pouvoir progresser la fois suivante. Les remarques, Eymeric François les reçoient. Cette année, il nous donne une couture maîtrisée à la fois sur la scénographie mais aussi sur les techniques c’est ce que l’on appelle la couture avec un grand « C ».

C’était jeudi, en off de la fashion week alors que les nombrilistes des institutions sont déjà parties en vacances, sans doute trop fatigués d’attendre leur limousine bloquée dans les embouteillages créés par leur propre réseau, nous, nous étions sur le pont pour, comme d’habitude, vous faire découvrir les nouveaux talents.

Je vis la Baronne Anne de Champagne et Gnôle arriver, une fois n’est pas coutume, en avance. Une organisation impeccable, comme d’habitude, avec Béa qui a l’intelligence de placer d’abord les premiers rangs pour être sûre que les gens mal éduqués ne viennent s’y asseoir avant nous. La Grande Duchesse Marek-shech, en mode première, était assise à côté de Magloire qui n’en n’ait plus une, en grande conversation avec eux-mêmes.

Lire la suite »

JULIEN FOURNIÉ GALACTIQUEMENT VÔTRE

Publié le Mis à jour le

Des épines noires et luisantes sortent de leurs yeux, véritable danger pour tous ceux qui les touchent. Mais elles ne sont efficaces que lorsqu’on les attaque. Ici, c’est Julien Fournié qui nous attaque, comme pour nous provoquer avec sa femme interstellaire, combattante et galactique.

Robe métallisée, prêt du corps, avec colle montant, légèrement froncé sur l’épaule gauche et à la ceinture un plissé qui donne à l’ensemble un mouvement aérien. Nous filons vers le beau à la vitesse incroyable de 630 kilomètres par seconde, la musique s’accélère, et les robes tournoient à la vitesse du laser qui lie le disque compact.

Une femme résultat d’une androgenèse, pas besoin du matériel génétique femelle pour produire un individu mâle ou femelle d’ailleurs. Alors, imaginez la création au centre du monde à l’oratoire du Louvres ! Des yeux visionnaires qui voient l’inimaginable et, en même temps, l’imaginable.

Comme cette robe corset où le corset, à la façon Jean Paul Gaultier, est comme incrusté dans une robe moulante beige. Un show que le public aime, commercial me dit ma voisine au bon sens du terme, idyllique une journaliste de Hong kong, extraordinaire la Vicomtesse de bi-qui-nie.

Anne Idryde de Saudium, elle-même, est conquise, ayant vu le mot androgenèse sur mon bloc pendant la collection me dit: Savez-vous que je connais bien les Andros de Genève ! Je lui répondis que je ne connaissais pas ce pays. Que répondre à une bêtise, sinon par une bêtise ! Lire la suite »

CHANEL L’EFFET TOWER

Publié le Mis à jour le

A couper le souffle, la puissance du groupe Wertheimer. Il a déplacé la Tour Eiffel sous la coupole du Grand Palais. Le Maître Hamburger avait même commandé, pour la circonstance, un nuage en son sommet, mais ne parlant pas à Dieu, pour le moment, comme le seigneur des Arnaults, il a demandé à un ingénieur allemand, Herbert Von Wolke, ce miracle sous la coupole.

Un clin d’œil à Paris et à Eiffel ? Peu importe, car Madame Gabrielle aimait beaucoup les tours mais surtout la Fernsehturm. Sur notre invitation, un tableau de Delaunay, une peinture à l’huile et pour Karl cela parle, une huile.

Nous l’avions reconnue à la réception de l’invitation et donc nous nous doutions qu’après la fusée nous allions nous faire ’emmanchuré’ par la plus célèbre tour du monde. « Ouille ouille ouille », cela fait mal, mais c’est de la culture, alors souffre et tais-toi.

En fait, la maison française a fait d’une pierre deux coups : à la fois en célébrant la fondatrice emblématique de la maison, et en lançant son nouveau parfum nommé « Mademoiselle ». Alors, des robes aux formes du flacon de parfum étaient de bon aloi, malgré que ma voisine la Baronne de la Cystite Rheynale me dit qu’elle avait reconnu, dans les premiers modèles, le style de son amie la grande Chantal de Monteunez qu’elle n’a pas vu depuis longtemps me dit-elle. Lire la suite »

THE NEW HOOK BY GRAZIA

Publié le

Aujourd’hui, Dior se déroulait aux Invalides transformés pour la circonstance en un Jardin d’Eden implanté en plein milieu de Paris, place Vauban où les cohortes de limousines forment une forteresse infranchissable.

Le Prince du Luxe s’est entretenu avec Dieu pour s’assurer du beau temps ! Le ciel s’est fait bleu avec quelques nuages de temps à autre pour laisser une brise légèrement fraîche caresser le corps des femmes apprêtées pour l’occasion comme si la climatisation avait été réglée par la nature. Monsieur, sachez que nous avons apprécié ce tour de force, mais nous savons que vous aimez parler aux Dieux de l’Olympe pour satisfaire votre public.

En arrivant, je suis tombé sur l’acteur américain Robert Pattinson, le couturier Alber Elbaz qui a gagné son titre d’Eurosphère qui commence à dépasser celle de la Baronne de La Grèce. Bref, un parterre d’égéries de la télé-réalité, de Vicomtesses et de Baronnes ce qui faisait un mixte de la société actuelle pour la deuxième collection Haute Couture de Maria Grazia Chiuri.

La bougresse a « un putain de talent ». Mille excuses pour cette expression mal maîtrisée mais véritablement, je me suis dit tout au long du défilé qu’elle est rentrée dans le costume de Monsieur Dior comme on rentre dans la pantoufle de verre de Cendrillon, avec la différence que la magie ne s’arrête pas à minuit.

Elle nous propose un voyage, qui « s’A’Dress » à toutes les femmes du monde. Nous la savions volontaire et engagée, mais le talent, à ce point, n’est plus du talent, c’est juste du génie. Ses deux premières collections étaient centrées sur l’escrime et la couleur bleu. Les vêtements de jour transférant la silhouette en manteaux, jupes et pantalons gigantesques coupés dans des laines épaisse faites pour des sorties pour prendre l’espace vitale des autres, avec un soupçon de rétro qui oscille entre les années 90 de Milan et les années 50 de Paris Lire la suite »

ARTÉ MISE SUR VALLI

Publié le Mis à jour le

Artémis, le groupe d’investissement privé de la famille Pinault, a pris une participation minoritaire dans Giambattista Valli, avec à terme, le but  de devenir actionnaire majoritaire. La Maison Valli a été fondée en 2004 et produit des lignes de prêt-à-porter de haute couture. Giambattista Valli et Giamba a rapidement gagné en reconnaissance en tant que grand leader de la mode et du luxe. Les collections sont distribuées à travers un réseau mondial sélectif et de grands magasins, ainsi que des boutiques en propre, Paris, Milan, Saint-Tropez et Séoul.

Artémis devrait soutenir et contribuer à la croissance de la Maison en aidant la marque à progresser dans un nouveau secteur. Je suis ravi qu’ Artémis puisse maintenant aider cette maison et soutenir son développement, a déclaré François Pinault.

« Nous partageons la même passion pour l’art, la liberté d’expression et de créativité », a déclaré le designer français Giambattista Valli. « Avec cette alliance, nous unissons l’excellence de deux maisons avec des visions similaires, et j’ai vraiment l’honneur d’avoir l’opportunité d’accéder au savoir-faire d’Artémis afin de poursuivre, avec la famille Pinault, l’histoire de la Maison.  » Lire la suite »

YAMAMOTO QU’A DES RATÉS

Publié le

IL a sculpté sa réputation, comme sa couture, autour de sa rigueur. L’ancien avocat du Bunka Fashion College de Tokyo fit son premier défilé à Paris en 1981 en offrant un show extraordinaire dans la Cour Carrée du Louvre, mettant ainsi sa carrière sur des rails qu’il ne quittera plus. Il connut une grande notoriété de manière quasi instantanée et, à cette époque, il était le compagnon de Rei Kawakubo, créatrice et dirigeante de la marque de mode « Comme des garçons ».

L’homme est discret, de cette discrétion que les Japonais cultivent pour en faire leur marque de fabrique. Ses présentations sont toujours très fréquentées, car il habite là où ses clients « bobos » habitent. La présentation vient embouteiller la rue Rambuteau aux alentours de l’ancien restaurant le Pastel dans les années 80.

Une collection clin d’oeil, entre la rue des petits carreaux et le Paris de Vidocq rappelant le costume des « Elégants » de Balzac au 19ème siècle. Il lance des images et se fout de qui comprendra, c’est lui l’artiste un point c’est tout. Garçons dégoulinants de bandelettes marquées ‘Too old to die’. Des clichés embrumés d’une Lady, plutôt sulfureuse, imprimés sur de longs caftans. Lire la suite »