Non classé

ANREALAGE PARIS 2019

Publié le Mis à jour le

Publicités

BYBLOS MILAN FASHION WEEK

Publié le Mis à jour le

NICKI MINAJ UN DIESEL

Publié le

Après avoir donné le coup de poing à New York, Nicki Minaj se prépare pour la Fashion Week de Milan, pour représenter Diesel. La marque italienne a envoyé lundi une invitation pour la présentation d’une collection capsule conçue par l’artiste, et qui devrait assister à l’événement le 19 septembre, pour le premier jour des défilés de Milan. Préparez vos gants de boxe et vos gilets par balle, cela va cogner.

« La Reine arrive » ; non pas Mercedes mais Nicki, car le fondateur de Diesel, Renzo Rosso, a lancé sa campagne publicitaire « Haute Couture » à Paris en juillet. La haute couture de Diesel sera un message audacieux dit-il, surtout que la marque ne fait pas de Haute Couture. Les Italiens ne sont de toute façon pas à une usurpation prête. Mais prendre une « female » enragée comme égérie non par nature mais par entraînement, une vocifératrice professionnelle où son verbiage la conduit directement aux latrines de la popularité.

La marque qui ronronne comme un moteur du même nom, ne manquera pas de faire sensation avec cette « télé woman réalité » qui attire toujours les sujets brûlants pendant les « Fashion Weeks » qui se suivent et ne se ressemblent pas pour les incidents. Toutefois, son altercation avec Cardi B au Plaza Hotel a suscité plus de 400 000 interactions sur les réseaux sociaux. Lire la suite »

HUNGRY INTERDISCIPLINARY ARTIST

Publié le Mis à jour le

Interdisciplinary artist Hungry gives their audience a glimpse of an alternate reality, in which a human body was forced to adapt to new surroundings. With a variance of media in their work, including; make up, photography, modelling, tailoring and stage performance, Hungry established a new and specific aesthetic, which can also be seen in the body of Björk‘s recently released album Utopia. Mostly on international stages, Hungry uses Berlin as a base to create and perfect this unique craft, something which has been self-titled as ‘distorted drag.’

GUCCI NECRO PEAU LISSE

Publié le Mis à jour le

Gucci ou « Lacroix » et la manière à Arles ! Voici la grande messe dans une ambiance brumeuse où le feu, celui de la création bien sûre, est matérialisé sur le sol et fait apparaître des nymphes catholiques pour les journaux cathodiques invités pour la circonstance. Bienvenue dans la croisière qui glisse sur le monastère, plus austère que Mona d’ailleurs. Bienvenue dans la Cruise de Gucci ; un moment de présent entaché de futur.

Au cœur des Alyscamps, dans un ancien cimetière romain du IVème siècle, j’entendis un pas lourd approcher derrière la grande arche et, en même temps, je vis, dans un rayon de lumière, apparaître Christian Lacroix. Bruit de chaînes et gros verrous que l’on tirait pour que la grande porte s’ouvre sur le spectacle d’Alessandro Michele. Alyscamps du latin Elisii Campi, « les Champs Élysées » ; la demeure éternelle des âmes de ces héros de la mythologie grecque.

Le mannequin était là d’une beauté plus pâle que jamais et sa lèvre rouge, plus rouge que les survivantes du « front row » mortes de botox. Comme un labyrinthe, Gucci est le reflet du monde, un doublement de l’univers, un microcosme dans la fashion globosphère. Alessandro Michele et la Fashion Babel rêvent dans la fumée de la « Chanvre Syndicale ». Cent quatorze modèles sous une apparence seulement anarchique, mais avec beaucoup de richesse et de créativité. Lire la suite »

FASHION WEEK DE TUNIS

Publié le Mis à jour le

La légende, que l’on rapporte, mérite-t-elle créance ? La princesse, nommée Elissar, vint s’établir à Cambé, fuyant la colère de Pygmalion et dans la légende de Didon, « la fugitive » acheta au roi de Liby-Phéniciens Japon un vaste territoire où elle bâtit la ville qui prit le nom de Karth-hadschath « la ville neuve », nom dont les Grecs en firent Karchédon et les latins Carthago. Nous y sommes enfin dans ce Carthage millénaire ; celui du commerce et de la navigation en Méditerranée occidentale, la cité du business et, quoi de plus naturel, finalement, que d’accueillir la Fashion Week pour cette dixième année.

La Dame de Carthage, Julienne de Sourdis, celle que l’on rencontre à la Fashion Week de Paris, voulant imposer sa marque à tout prix, mais surtout à toutes fripes. Il paraît que les plus belles femmes du monde sont arabes, des femmes à faire pâlir « des Waycooler ». Ces dames, où la sensualité et la beauté orientale leur donnent un brin de mystère ; qu’elles soient Tunisiennes, Egyptiennes, Marocaines, Libanaise etc… Elles ont toutes un je ne sais quoi de pimenté qui rend cette Fashion Week de Tunis comme l’entrée d’un conte des milles et une nuit, et c’est ainsi que commence les défilés quand la température monte d’un cran sur les ruines de Carthage. Lire la suite »