UN PARFUM NOMMÉ COGNAC

Publié le Mis à jour le

Remy Cointreau entre sur le marché de la parfumerie, avec un flacon d’un prix complètement extravagant ; 5 500 euros pièce. Vous pourrez l’exporter au Quatar et en Arabie Saoudite là où vous ne pouvez pas boire d’alcool, un subterfuge, pourquoi pas ? Connu pour sa fine « Louis XIII », fils de Catherine de Médicis et de Henry IV, le groupe Remy Cointreau souhaite intégrer le marché des parfums de luxe avec le lancement de sa nouvelle Maison nommée « Psyche ». A ce prix là, cela sera un « Flat Con » qui vous obligera d’arrêter votre psychanalyse.

En s’appuyant sur son expérience en matière d’assemblage et de vieillissement des spiritueux, le groupe veut certainement vieillir le parfum « infus de cène ». On a toujours cette facilité à nous prendre pour des imbéciles, alors que les Nez de la maison respiraient trop d’alcool avec les marqueteurs pour sortir une billevesée pareille.

Mais, une marque qui date de 1724, l’année où Jean-Baptiste Grenouille (personnage du livre de Patrick Süskind) naît, et par ce biais, viendront-ils rejoindre ce monde regorgeant d’odeurs agréables ou répugnantes. Fascinant de vouloir rendre ces buveurs plus sensibles aux multiples odeurs dans lesquelles nous vivons et nous nous déplaçons, et auxquelles, sauf occasion particulière, plaisir ou déplaisir fortement ressentis pour découvrir une nouveauté où chacun d’entre eux ne prête qu’une médiocre attention. Alors, pourquoi pas ?

FM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s