UNE AUTRE PAIRE DE MANCHES

Publié le

« Une autre paire de manches… » Vous avez déjà certainement entendu cette expression qui signifie que l’on s’attaque à un travail plus difficile, mais pourquoi les manches ? La formule, en effet, fait allusion aux habits médiévaux dont les manches n’étaient généralement pas fixées aux vêtements, elles étaient justes accrochées superficiellement. A la même époque, on pouvait changer les manches de ses vêtements en fonction de l’activité que l’on allait exercer. Passer d’une paire de manches à une autre signifiait donc que l’on allait faire des choses tout à fait différentes.

L’avantage ; c’est que l’on pouvait ainsi nettoyer les manches salies sans passer toute la tenue au lavoir. Et de la même manière on connut à la belle époque le faux col qui permettait de décrasser le col sans toucher à la chemise.

Mais, dans certains cas, au moyen-âge, les manches étaient plus que cela… Lorsque la dame les séparait de sa robe et les offrait à son galant, c’était pour lui la promesse d’une nuit ou l’autorisation d’un doigt de cour au sens propre du terme (l’expression d’ailleurs vient de là). Alors l’heureux soupirant arborait comme un trophée les manches de sa belle. Mais quand le cœur inconstant des hommes, quand l’amant regardait une autre conquête, alors tout changeait, et il brandissait une autre paire de manches, ainsi l’expression est restée. Le concept est revisité avec la créatrice Dgena.fr qui réinvente le style comme vous pouvez le voir sur la photo.

F

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s