LA COLONISATION DU LUXE PAR LVMH

Publié le

Il y a aujourd’hui dans notre société deux types de firme ; celles qui ont des concurrents et celles qui ont un monopole. Ces deuxièmes profitent des milliards de dollars engrangés pour transformer la société du futur. Les technocrates ont disparu avec leur costume gris et ont été remplacés par des jeunes entrepreneurs ingénieurs à capuche et casquette de baseball, et avec les données qu’ils collectent, ils comptent bien prendre la place des Etats qui sont aujourd’hui défaillants. Depuis leur bulle, ils échafaudent tous les scénarii pour guérir les maux de nos sociétés et ceux du monde entier, en créant un réseau qui rapproche les individus. Ils créent un univers qui bouleverse radicalement celui-ci.

La science et la technologie ont cessé de servir les hommes. C’est la technologie maintenant avec les smartphones qui deviennent nos maîtres, et c’est 24 heures sur 24 sous l’œil de ces nouveaux moyens de communication que le monde de George Orwell se construit sous nos yeux, et nous, nous regardons ailleurs. Depuis le début de l’humanité, jamais les intérêts privés avaient fait main basse sur tout un secteur d’activité. Il faut se poser la question : comment une invention comme internet, qui est supposé rapprocher des gens, outil de démocratie, ait été accaparé par des intérêts privés aussi rapidement ?

Ainsi, les cinq grandes sociétés « Amazon, Google, Facebook, Microsoft, Apple » sont les entreprises qui ont un monopole global sur l’humanité et qui s’apprêtent à gouverner. Le Seigneur des Arnault viendra bientôt compléter la liste de » The five magnificent » pour, sans aucun doute, avoir, à lui seul, le monopole du luxe mondial. Ainsi quand le Seigneur mets ses collections de couture à la disposition du grand public, il contrôle notre savoir et formate notre goût selon le créateur qu’il a choisi. La marque Fenty en ait la preuve indiscutable voyant ainsi la mode de demain « le Black Matter » avant l’heure en visionnaire averti qu’il est.

La réussite des entreprises de mode et du luxe repose d’abord sur la vie et la surveillance de leurs clients afin d’anticiper leurs désirs. Je ne vois donc pas comment il ne pourrait pas être tenté de devenir « Big Brother ». Les bases de données dans les hôtels du groupe sont déjà bien chargées d’informations. Pour moi, la vision des profits du luxe est basé sur la collecte d’informatisations personnelles des plus riches pour créer les modèles qui leur conviendront demain. Mais, il est vrai qu’idéalement, je préfère donner mes informations personnelles au Seigneur des Arnault plutôt qu’à Donald Trump ! Cela me semble plus pertinent.

Des entreprises qui, aujourd’hui, sont plus puissantes qu’un Etat, peuvent vous anéantir, c’est finalement la même fonction que l’Etat remplissait autrefois. Toute cette économie tourne d’abord autour des données qu’elle génère, et celles-ci sont le « Nouveau Capital ». Quant au profit, le Seigneur s’en fout ! Ce qui lui importe, c’est le cours de la bourse pour son groupe, car seul celui-ci va lui permettre de croître à une vitesse exponentiel, provoquant une spirale ascendante vertigineuse.

Voici donc la nouvelle colonisation et ses maîtres ! Car, si vous ne le saviez pas, le colonialisme c’est s’emparer de tous les biens du monde pour son propre profit. Et donc ce qu’un grand président du luxe me disait il y a quelque temps : » Tu verras petit, que ce jeune Polytechnicien viendra mettre la main sur l’ensemble du luxe mondial », prophétie qui s’avère pertinente aujourd’hui. Cet article assurément sera lu et relu par les boursiers de Wall Street, car ils comprendront qu’investir dans un groupe de ce type, c’est comme investir pour envahir un pays comme la France. Ces groupes d’aujourd’hui seront les Etats de demain, et le cauchemars a déjà commencé.

Anonymode

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s