ENVIRO-DÉ-MENTAL VALADE NON ?

Publié le Mis à jour le

Signe de la montée en puissance de son engagement en matière de développement durable, LVMH a nommé Hélène Valade directrice du développement environnemental, à compter de cette semaine. Nous voilà entrées dans l’année chinoise du lapin… c’était bon pour le développement du râble ! Hélène Valade sera rattachée à Antoine Arnault qui, en plus de ses fonctions de directeur de la communication, prend désormais en charge la direction de l’environnement.

Valade succède à Sylvie Bénard, directrice environnement pendant 26 ans. Cette Madame « Valade » rejoint le groupe de luxe en provenance du Canal Français Suez, et ainsi évite le cap de Bonne-Espérance. Spécialisée dans les déchets, et je ne parle pas là des anciens employés du groupe, elle était directrice du développement durable depuis 2014 pour la Forme de l’eau du deuxième groupe mondial devant Veolia. Elle conseillera le fils du Seigneur sur l’environnement, par exemple: racheter le pastis Ricard, car il préserve la « couche d’eau jaune », ou arrêter le massacre des cochons « tirelire », car c’est toujours les mêmes qui paient.

Mais aussi installer des pots catalytiques aux clientes ayant abusé des loukoums et ainsi protéger la planète de l’effet de serre de leurs flatulences intempestives, « pet » à leur âme. Bref, au final, lutter contre le réchauffement climatique par l’utilisation généralisée des climatiseurs !! Une bonne idée, non ? Mais le groupe envisage également de remettre les lépreux de Raoul Follereau à la mode, car ils sont biodégradables.

Beaucoup de projets en perspective, et Antoine Arnault, le fils du Tycoon confirme que le groupe a également nommé Yann Arthus-Bertrand, photographe et réalisateur connu pour sa sensibilisation aux questions environnementale, et en parcourant la planète en hélicoptère et en avion, il totalise à lui seul, une empreinte « casserole » équivalente à l’Afrique Sud Saharienne. Ainsi le photographe, le plus polluant de la planète, sera membre du conseil consultatif. Quand le groupe lui a signifié que les drones existaient pour prendre des photos, il se serait esclaffé : » Oui … le Game of Drones ». Dans quel monde Vuitton !!!

Anonymode

Navigation de l’article

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s