BIEN MAL ACQUIS NE PROFITE QU’APRÈS

Publié le

Voici le plus grandiose exemple de crétinismes illuminés qu’il fut possible de rencontrer : Anna Sorokin amoureuse de la mode, et sous le faux nom d’Anna Delvey, fausse héritière allemande, a été accusée d’avoir volé plusieurs centaines de milliers de dollars pour financer son style de vie extravagant, une tout-à-l’égout qui demande sa statue. Avec ses sacs Chanel et Hermès, ce qui marque le mauvais goût de cette pétroleuse qui est « un roseau dépensant », a escroqué aux investisseurs d’une banque et à plusieurs marques de luxe françaises plus de 200 000 dollars. Si l’homme est poussière celle-ci ne voulait pas être aspirateur. Condamnée jeudi pour vol « bien mal acquis ne profite qu’après, paraît-il ! » Celle-ci risque, quand même, 15 ans de prison.

Un style de vie somptueux, avec séjours dans des hôtels de luxe, escapades internationales, pour sa garde-robe elle s’invite chez les meilleurs designers Français, elle avait également tenté mais sans succès de réunir 22 millions de dollars pour ouvrir un club artistique exclusif à Manhattan. Cette petite inculte avait échoué en arrivant devant quelques experts cultivés car à la question du peintre Van Gogh, elle aurait répondu : « je ne souhaite pas monter un Sex Shop ! Oui bien sûr le fameux « Van Gode » !!!. Seuls les employés du luxe se sont laissés bernés par cette rouleuse dans la farine, et voilà donc à quoi sert la culture, avoir la capacité de démasquer les Apostas roulure germano moche en plus.

Faisant la une des journaux en raison de ses choix vestimentaires, son avocat a embauché la styliste Anastasia Walker pour l’aider à l’habiller pour sa comparution devant le tribunal. Un comble ! Des créateurs tels que Michael Kors, Saint Laurent et Victoria Beckham, entre autres, auraient été choisis, un vrai honneur ! Le style d’Anna a été une force motrice dans son entreprise et sa vie vestimentaire, s’habiller fait aujourd’hui partie de ce qu’elle est. Voilà ce qu’est devenu notre société : pour une vie de luxe de quelque mois, vous ne faites que 15 ans de prison, mais, en réalité, seulement 7 avec les remises de peine, puis, ensuite, vous donnez des conférences à 100 000 dollars. L’histoire ne dit pas si les marques de luxe l’habilleront en prison.

Anonymode

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s