CETTE RÉVOLUTION DES MARQUES

Publié le Mis à jour le

C’est à cette période de l’année où l’on ose étudier les grands changements de notre société que nous avons analyser les bouleversements des attentes de vos clients. Car, en effet, le travail sur la marque, telle que nous la connaissons, a changé, et cela, pour toujours. Auparavant, nous vivions dans un monde avec des murs, avec des industries et des secteurs aux frontières clairement définies. À l’époque, la stratégie des marques visait à créer une différenciation pertinente par rapport à leurs concurrents.

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où la toile est une composante d’un « New Deal » comprenant les réseaux sociaux et les écosystèmes numériques. Nous sommes tous constamment connectés avec tout le monde, n’importe où, n’importe quand. Les marques se construisent différemment dans ce nouvel univers de connectivité omniprésente, et établissent des relations directes avec leurs consommateurs.

En 2018, Nike a doublé ses ventes directes aux consommateurs en élargissant ses canaux de distribution et en incluant Facebook et Instagram. Nike a effectivement commencé à vendre directement par Amazon, puis à organiser une stratégie nommée, la stratégie «triple double», qui signifie deux fois plus d’innovations, de rapidité et de connexions directes. Cela a fonctionné au-delà de toute son espérance, car la vente directe a été multipliée par trois.

La nouvelle tendance est d’amener les consommateurs à contribuer à la valorisation du produit en l’impliquant directement dans la stratégie, même mieux en le mettant au milieu de la stratégie et en le rendant interactif ou proactif. Les marques ainsi construisent un champ d’interaction conforme à leurs promesses, mais surtout un volume d’échanges durable avec des participants où la technologie joue son rôle.

Les voitures « Tesla » exploitent cette intelligence « client » mise à leur service. La maison apprend activement de l’expérience des consommateurs, devenant de mieux en mieux, plus intelligent et plus efficace. A chaque fois qu’un consommateur prend le volant, sa conduite s’améliore et la marque Tesla se développe, par l’intelligence des ses clients.

Il faut apprendre à surfer sur la vague, mais comprendre que les vagues peuvent vous écraser aussi. Mais vendre des choses que les consommateurs veulent, comme ils les veulent, devient la norme. Le nombre de voitures vendu est en baisse. Par contre, la demande d’abonnements à la mobilité n’a jamais été aussi grande, les gens ont besoin de conduire une voiture sans forcément l’acheter. C’est la consommation qui change : hyper-personnalisée, mais n’essayez pas d’être incroyable, essayez d’être surtout  incroyablement utile. Dites au revoir à Louis Vuitton et à ses bagages romantiques, peu pratiques pour des bagages fonctionnels et économiques avec des chargeurs USB, ou des trottinettes incorporées dans le sac, afin de surfer dans des terminaux aéroportuaires toujours plus grands.

Vous êtes ce que vous faites, pas ce que vous dites. À l’ère contemporaine, les marques se définissent par leurs actions. Ne faites pas semblant, faites-le face à vos clients, à la demande ou aux demandes en faisant remonter les informations du numérique, ceux qui ont compris cela sont les grands gagnants de 2018.

Anonymode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s