Jour: 12 décembre 2018

DANS LA LIP DU LUXE

Publié le

L’horloger Lip a réinvesti son site historique à côté de Besançon (Doubs France). Des salariés ont été embauchés, les ventes repartent. Quels sont les secrets de ce succès retrouvé : le « made in France » est de retour. C’est la montre de toutes les époques, et de tous les poignets, des ouvriers aux hommes politiques, de de Gaulle à Churchill, tous ont porté au moins une fois dans leur vie une Lip. Et, si la marque était vouée à disparaître, elle est pourtant toujours là. Dans cette bijouterie de Besançon, on trouve, en grande majorité, des rééditions des modèles des années 50 à 70.

Le cas de Lip est assez exceptionnel puisque la marque est passée de fleuron du savoir-faire français à une marque fantôme « made in China » en à peine quelques décennies. Mais, à présent, la qualité de fabrication et son passé font qu’elle rebondit sur une histoire extrêmement riche.

Retour dans son berceau historique, 25 ans après la délocalisation de la production, la marque n’a jamais vraiment disparu, mais il s’agissait de montres bas de gamme. Aujourd’hui, Philippe Bérard l’a rachetée avec la volonté d’en faire un produit haut de gamme. « On essaye autant que faire se peut d’avoir des modèles avec des mouvements mécaniques automatiques. Une entreprise qui fait des envieux car le Seigneur s’y intéresserait. Normal des montres à 389 euros avec un mouvement mécanique, contre des produits Quartz des grandes marques à 5000 euros, cela fait désordre ! Lire la suite »

Publicités