Jour: 7 février 2018

INFLUENCEUSE SUIVEUSE DE MODE

Publié le Mis à jour le

J’instagrame une photo. Elle devient virale. J’ai un sac que tout le monde veut. On m’offre un jean – idem – il devient viral… Sur Instagram, je pèse 350K, ma chérie. Et bien oui, dans la vie, il y a les influenceurs et ceux qui se font influencer. Déjà, à l’école, c’était comme cela, il y avait toujours une fille qui donnait les tendances pour l’ensemble des « bananes » qui la suivait béatement d’admiration.

Si, aujourd’hui, à 13 ans, tu n’as pas ta chaîne Youtube représentant 10 kilos d’abonnés, tu as raté ton adolescence. Parfois, mes parents me disent qu’ils vont me priver d’argent de poche, mais, en deux vidéos, j’ai amassé plus d’argent que mon père en 20 ans. Mon père, quand il réussit à envoyer une photo en mms, il pense qu’il a hacké le réseau de la NSA tellement il est fier comme le père de Marcel Pagnol et ses bartavelles.

A mon âge, ma mère jouait à faire du tricot, moi dans ma chambre, transformée en studio d’enregistrement,  je like, je follow, je dope mes vues, je capitalise les tweets, je bloque, bref je fidélise… et parfois, il m’arrive aussi de faire mes devoirs ! Les sarcasmes des vieux ringards passent sur les rails de mon indifférence. Cela fait des années que vous promettez des postes aux jeunes et rien n’arrive, alors ne vous étonnez pas que nous les ayons créés nous-mêmes. Lire la suite »

Publicités