LVMH DÉLOCALISE EN CHINE

Publié le Mis à jour le

chineLVMH mise sur la Chine alors que leurs exportations vers ce pays chutent et au moment où tout le monde se retire de la Chine, le Price du luxe pense que c’est le moment idéal pour y aller. Il faut savoir nager à contre-courant et ne pas faire comme tout le monde, mais avec plusieurs milliards de dollar ont peut faire ce que l’on veut.

Mais, pour Monsieur Arnault, il ne s’agit pas seulement d’être différent, car si vous investissez en Chine aujourd’hui, vos retours sur investissements sont plus importants à long terme. C’est un pari sur l’avenir. Quand on est en concurrence avec dix personnes pour attirer l’attention c’est plus difficile de faire entendre sa voix. Aujourd’hui, en Chine, quand le groupe avec ses marques aura bouclé le marché Chinois et quand il frappera dans les mains, les gens n’écouteront que lui. Même stratégie que celle utilisée dans le centre de Paris.

Ce n’est pas parce que le pays connaît un ralentissement depuis quelques années qu’il faut cesser d’investir dans la région. La Chine est en train de se consolider. Imaginez que vous ayez investi dans un groupe comme Nestlé en 1980 : ce n’est pas parce que les actions ont plongé en 1984 que vous auriez dû les vendre, sauf si vous aviez des informations de l’intérieur, délit d’initiés oblige.

Ayant confiance en l’économie Chinoise et convaincu qu’elle est aujourd’hui dans une phase de mutation nécessaire, pour redémarrer ensuite. La Chine viendra de tout façon sur notre propre territoire pour nous concurrencer dans le luxe. Cela passera par une étape : sortir de leur mauvaise image de marque. Cette étape passera d’abord par des achats massifs d’usines et de main d’œuvres qualifiées pour leur futurs usines en Europe, et une fois installée, ils bénéficierons de l’image de luxe de l’Europe et ainsi commenceront-ils à produire des produits de luxe chez nous pour au final les relocaliser chez eux.

Les Japonais, en leur temps, avec des sociétés comme Sony sont passés par le même process aux Etats-Unis. Quand vous achetez un mouvement japonais et l’assemblez en Suisse ; cela ne suffit pas pour en faire une montre « made in Swiss », mais cela aide à la vendre et à lui donner un niveau de qualité.

Bref, Bernard Arnault est une fois de plus 10 ans avant tout le monde, et cela aucun groupe existant dans la mode ne peut le faire. C’est pour cela qu’il est le plus fort.

Anonymode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s