BERNÉ PAR UNE VISITE PRIVÉE

Publié le Mis à jour le

golovanov2Le monde d’aujourd’hui c’est : Je ne vois rien mais j’invente tout ! Je ne comprends rien mais je déforme tout. Je ne dis rien mais je juge tout. Hier, chez Bern, une quasi inconnue, ex-star de la télé-boursière, est venue sur le plateau du Dandy Royal, parler de la Haute Couture. Il est toujours étonnant de penser qu’aujourd’hui ce sont les personnes qui connaissent le moins les sujets qui en parlent le plus ?

Nom : Golovanov Alexandra, ex-miss de la bourse qui s’était improvisée créatrice de tricots et qui, par dépit, vient parler de la mode des autres. Il est vrai que si Kim K le fait alors tout le monde peut le faire !!

Elle est donc invitée à parler de la couture sur laquelle elle n’y entend rien. Obstinément enfoncée dans son fumier de science pour déblatérer sur des couturiers qu’elle ne connait pas. Elle est seulement occupée à conter des flatteries pour s’attirer les bonnes grâces de Chanel et de Monsieur Arnault. Ses idées sur la mode sortent de sa cave et reviennent à la lumière après un long séjour. D’ailleurs, elles gardent l’odeur du moisi où elles étaient enfouies.

La noblesse des choses délicates du Maître Franck Sorbier lui échappe. Avec ses propos, elle enlaidit la laideur, mais elle triomphe quand il s’agit de décrire LVMH dans des bassesses où elle trouve ses compétences et y habite sans répugnance.

Elle fait claquer ses mots pour les jeter à la figure des riens de la télévision et prend la pause de capitaine pour stupéfier la galerie de sa beauté passée. Son génie est d’inventer la critique, D’ailleurs, elle ne juge pas mais elle assomme, et rien n’est plus simple à pratiquer.

Elle prend un couturier dont elle n’avait jamais entendu parler et exécute sur son dos des billevesées de tambour-major, avec sa canne de commandement à la Loïc Prigent et condamne à l’avance là où elle n’aura jamais la chance d’être invitée car seuls les vrais de la couture y sont admis.

Chère Madame, retournez à vos bourses, et restez ‘la Blonde avec Moi ‘ et surtout n’exhibez plus vos tricots sous votre marque qui sont à côté des créations de Franck sorbier des serpillières de mode très théâtrales et pathétiques.

Anonymode.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s