PALE SMITH PAUL

Publié le Mis à jour le

Paul-SmithBariolé, un peu décalé, Paul Smith nous montre la mode comme il aimerait la vendre aux anglo-saxons. Peace and love, il reprend les codes des années 70, sûrement par manque d’inspiration ! Difficile de suivre et de s’approprier les tendances.

Il est évident que l’Anglais est plus connu en France, grâce à ses chaussettes rayées que par son talent. Comme beaucoup de designer homme, il est confronté avec les années à de moins en moins pouvoir se renouveler !

Il nous montre sur la mode masculine sa cécité mais, comme dirait Ray Charles : »il aurait pu, en plus, naître noir ».

Présenter à la Paris Fashion Week demande une création plus recherchée et ce qu’il a choisi cette année n’est pas son style. La collection comme un vieux missel reconstruit à l’identique d’une pale copie d’un autre peut-être prometteur mais nous force à lire et à écrire sur le monde de l’insignifiant, mais l’essentiel est toujours menacé par l’insignifiant. C’est pour cela que j’arrête là.

Anonymode.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s