UN OEIL DIFFÉRENT SUR LA FRANCE

Publié le Mis à jour le

ROIGrâce à Louis XIV, la France est devenue la patrie du raffinement de la mode et du bon goût. Son image fut le produit de la collaboration d’un roi visionnaire, d’artistes et d’artisans les plus brillants de tous les temps, d’hommes et de femmes qui furent des génies fondateurs dans des domaines aussi variés que la vinification, les accessoires de mode, la joaillerie, la décoration intérieure, la codification des techniques culinaires, la coiffure…

Louis XIV et une équipe de brillants créateurs, ceux-la même dont les inventions allaient d’une technologie révolutionnaire de fabrication de miroirs pour la galerie des glaces de Versailles  à la conception de bottes totalement inédites. A cette époque, l’horlogerie existe déjà depuis plusieurs siècles. Néanmoins, les montres restent encore réservées à une élite érudite et fortunée. De plus, la fonction de donner l’heure reste encore très aléatoire, variant de plusieurs demi-heures à plusieurs heures par jour. 

L’idée de Huygens est d’appliquer une spirale sur le balancier de la montre afin de contrôler précisément ses oscillations. Ce dispositif permet enfin de contrôler la vitesse du rouage, qui passe de plusieurs heures par jour de décalage à seulement quelques minutes. L’horlogerie devient précise et une aiguille des minutes est ajoutée. C’est la naissance de la lecture de l’heure que l’on connaît aujourd’hui.

Séparément les innovations, dans chaque domaine, peuvent sembler quelques peu modestes, mais prises ensemble, elles constituent une nouvelle entité d’une puissance étonnante : la seule nation qui ne se soit jamais distinguée en se définissant comme le lieu privilégié où se rendre pour comprendre, acquérir et profiter de toutes les bonnes choses de la vie. Les modes culturels et stylistiques émanent dès lors d’une seule source : Paris, et grâce à Louis XIV, la France était devenue la patrie du raffinement de la mode et du bon goût.

Sous l’impulsion de Louis XIV, les Français se mirent à créer le luxe. Ils produisirent l’équivalent pour l’époque des sacs Vuitton, des foulards Hermès, des tailleurs Chanel, des verres Lalique et du champagne Dom Pérignon. C’est pour cela qu’en réponse à Monsieur Steve Jobs, qui demande à Monsieur Arnault si ses produits seront là dans 100 ans. Monsieur Arnault lui répondit : « moi je vends un peu d’histoire de la France, vous, vous ne vendez que des technologies de l’instant ».

Anonymode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s